‎DREAMM (pour DOS Retro-Emulation Arena for Maniac Mansion (et autres jeux LucasArts SCUMM)) est un moyen de jouer à vos jeux d’aventure ORIGINAUX LUCASArts avec une fidélité totale à l’original, sans les tracas de la mise en place d’un émulateur à usage général. Il a été créé par ‎‎Aaron Giles (entre autre développeur de MAME, créateur du format CHD et de l’émulateur Connectix Virtual Game Station et ayant aussi effectué les portages PC vers MAC des jeux Lucas dans les années 90)‎‎. ‎
 

À ce stade, DREAMM exécutera toutes les versions DOS connues des jeux SCUMM, ainsi que The Curse of Monkey Island pour Windows uniquement. Ceci comprend:
 
– Maniac Mansion (versions basse et haute résolution)
– Zak McCracken & the Alien Mindbenders (versions basse et haute résolution)
– Indiana Jones and the Last Crusade: The Graphic Adventure (versions EGA et VGA)
– Loom (versions EGA et VGA, y compris le « talkie » sur CD-ROM)
– The Secret of Monkey Island (versions EGA et VGA, y compris la musique sur CD-ROM)
– Monkey Island 2: LeChuck’s Revenge
– Indiana Jones and the Fate of Atlantis (versions sur disquette et sur CD-ROM)
– Day of the Tentacle (versions sur disquette et sur CD-ROM)
– Sam & Max Hit the Road (versions sur disquette et CD-ROM « talkie »)
– Full Throttle (CD-ROM)
– The Dig (CD-ROM)
– The Curse of Monkey Island (CD-ROM)

 
DREAMM tentera de reconnaître le jeu que vous utilisez en consultant une base de données interne de tous les jeux SCUMM que Aaron à rencontrés. À ce stade, il est toujours possible que vous ayez une variante que je n’ai jamais vue auparavant. Dans ce cas, vous verrez une boîte de dialogue comme celle de droite. Cliquez sur les liens pour m’envoyer vos informations par e-mail afin que les futures versions ne vous avertissent pas.
 
Sachez également que DREAMM configure les options disponibles ainsi que certains comportements en interne en fonction du jeu qu’il pense que vous exécutez. Ainsi, lorsque vous exécutez une version inconnue, vous pouvez par exemple rencontrer des problèmes de sélection avec le système audio ou d’autres bizarreries.
 

 

 
En quoi DREAMM est-il différent de DOSBox?
 
DOSBox est un émulateur DOS générique et a beaucoup de similitudes avec DREAMM dans la façon dont il est construit. DOSBox et DREAMM émulent une machine x86 et tous les périphériques connectés, et offrent une fausse implémentation de DOS aux profits des jeux.
 
Mais DREAMM pousse ce concept plus loin en optimisant son expérience et son interface spécifiquement autour des jeux SCUMM. Cela signifie que le contrôle du curseur de la souris est intégré, que les mises à jour vidéo sont effectuées sans déchirure et que le temps d’inactivité est redonné à votre système. Cela signifie également que DREAMM vous aidera à installer vos anciens jeux dans son environnement et gérera toute la configuration des appareils vidéo et audio.
 
Enfin, DREAMM a un avantage particulier: il comprend également une implémentation Windows miniature 32 bits qui lui permet d’exécuter The Curse of Monkey Island en plus des jeux de l’ère DOS!
 

Voici les changements principaux depuis la dernière version:
B6: At this point, all the key functionality is in. If there are any remaining issues you’d like to see fixed before 1.0 is final, this is your last chance!
B5: LOL, seems I forgot to remove the frontend code that blocks you from adding FM Towns versions of the games. (Works fine if you add them from the command line, as I usually do.) Quick update to 1.0b5 to remove that.
B4: Ok, FM Towns support is ready enough to play with. Still a couple of rough edges and uncertainties, but we’ll call it 1.0b4. If you have or know someone with a real FM Towns, please help connect me. Particularly unsure of the anemic music in MI2/Indy4.

 

Télécharger DREAMM v1.0 (7.7 Mo)

Site Officiel

En savoir plus…