Créé par Rich Whitehouse, BigPEmu est le premier émulateur Atari Jaguar à offrir une compatibilité avec l’ensemble de la bibliothèque de cartouches vendues dans le commerce et offre d’excellentes performances et une grande variété de fonctionnalités uniques.
 
A noter qu’à la base il s’agissait d’un emu closed source qui était intégré dans la compilation Atari50. Il s’agit sans l’ombre d’un doute du meilleur émulateur de Jaguar devant Phoenix (qui reste le meilleur émulateur de 3DO), les VirtualJaguar, Mame et tout le reste.

 


 

Les caractéristiques sont les suivantes:

 

    • Compatibilité totale:

      BigPEmu peut exécuter tous les jeux de la bibliothèque de la Jaguar.

 

    • Rapidité:

      L’émulateur exécute l’intégralité de la bibliothèque (avec les paramètres par défaut) à pleine vitesse sur presque tous les processeurs compatibles x64. Chaque processeur Jaguar fonctionne sur un seul cœur natif (en maintenant l’émulation déterministe) et ne repose sur aucune recompilation dynamique (en maintenant la compatibilité de la console), tout en maintenant des exigences système extrêmement faibles.

 

    • Exactitude:

      C’est l’émulateur Jaguar le plus précis à ce jour, bien qu’il y ait encore beaucoup de place à l’amélioration. L’auteur travaille continuellement pour obtenir une synchronisation précise du cycle à l’échelle du système.

 

    • Mieux que le matériel:
      Bien que l’émulateur propose par défaut des paramètres axés sur la compatibilité et la précision, il est capable de bien plus. Des paramètres sont exposés pour overclocker/sous-clocker chacun des cœurs Jaguar, ainsi que pour ajuster la vitesse et la précision des autres composants du système. BigPEmu vous permet de jouer à de nombreux jeux Jaguar à 60 images par seconde pour la toute première fois !

 

    • États et films enregistrés:

      Tout est complètement déterministe, comme dans la vraie vie. BigPEmu peut enregistrer des films à partir de rien d’autre que des entrées de contrôleur, et les lire avec une précision parfaite. Vous pouvez même interrompre la lecture d’un film et commencer à jouer vous-même à tout moment.

 

    • Détails de présentation excessifs:
      L’auteur s’est donné à fond sur ce projet. Il y a une prise en charge native du format MRQ du lecteur de jeu Jaguar dans le navigateur de cartouches (ainsi que des illustrations de boîtes provenant de fichiers PNG), une prise en charge des arrière-plans globaux et par jeu, et même une prise en charge des superpositions de manettes ! Les superpositions sont composées à la volée dans la manette de Jaguar et s’affichent à la fois sur l’écran de liaison des entrées et sur l’écran d’information contextuel de la manette.

 

    • Prise en charge d’appareils supplémentaires:

      Il prend en charge les contrôleurs analogiques (à la fois via la commutation de banque externe et l’ADC), les contrôleurs de conduite, les contrôleurs rotatifs et le Team Tap.

 

    • Shaders glorieux:

      L’émulateur est équipé d’un système de post-traitement puissant et entièrement personnalisable. Ce système prend en charge tous les types d’effets que vous pouvez imaginer, de l’application de filtres de lissage à la simulation d’écrans cathodiques.

 

    • Prise en charge HDR native:

      Les écrans HDR sont pris en charge de manière native, avec des options permettant d’adapter la sortie aux caractéristiques de votre écran et de forcer les effets de post-traitement à utiliser des tampons HDR tout au long de la chaîne de post-traitement. Cela signifie que les effets de post-traitement tirent pleinement parti de cette précision accrue des couleurs et la transmettent jusqu’à vos yeux. Les shaders CRT en tirent tous les bénéfices. En 4K avec une sortie couleur HDR, ils sont un spectacle étonnant à voir.

 

    • Profils par jeu:

      Le mappage de la manette de l’Atari Jaguar peu s’avérer un peu compliqué. Vous voudrez donc peut-être changer le mappage de votre manette pour différents jeux. Vous pouvez le faire ! Avec les profils par jeu, vous pouvez charger automatiquement un nouveau schéma d’entrée (ou tout autre paramètre d’émulateur) chaque fois que vous chargez un jeu.

 

    • Manipuler le temps:

      Capacité native d’avance rapide, qui peut être attribuée à n’importe quelle entrée.

 

    • Plugins:

      Les plugins disponibles couvrent la prise en charge de la vidéo, de l’audio, des entrées et de la mise en réseau à travers des API largement compatibles, avec la possibilité de les étendre facilement à n’importe quelle plate-forme/interface. Le plugin vidéo OpenGL peut évoluer depuis son incarnation par défaut (avec le support des effets, des polices de champ de distance, etc.) jusqu’à la fonction fixe OpenGL 1.0, ce qui signifie que l’émulateur peut fonctionner sur à peu près n’importe quel GPU capable d’exécuter GLQuake (bien que la police de caractères soit assez mauvaise sur certains d’entre eux).

 

    • Comme d’habitude:

      Profitez de tous les avantages de l’émulateur que vous attendez des temps modernes. Préservation automatique de l’EEPROM, prise en charge de PAL, images de ROM de démarrage personnalisées, prise en charge native de plusieurs écrans et de différents rapports d’aspect, recadrage personnalisé de l’affichage, saisie extrêmement personnalisable, prise en charge de langues personnalisées, et bien plus encore.


 

 

Télécharger BigPEmu v1.0.4 (4.6 Mo)

Télécharger BigPEmu (français) v1.0.4 (5.0 Mo)

Site Officiel

En savoir plus…